rocbo menu
Le voleur de Bagdad
(The Thief of Bagdad)
Michael Powell
Grande-Bretagne,
London Film Productions, durée : 106 mn.
Réalisation
Ludwig Berger, Michael Powell, Tim Whelan
Production
Alexandre Korda
Scénario
Lajos Biro
Adaptation
Miles Malleson
Directeur de la photo
Georges Perinal
Photo extérieurs
Osmond Borrodaile
Opérateur
Robert Krasker
Effets spéciaux
Lawrence Butler
Montage
William Hombeck, Charles Crichton
Direction artistique
Vincent Korda
Musique
Miklos Rozsa
Costumes
O. Messel, J. Armstrong, M. Vertes
Son
A.W. Watkins
Le tournage, interrompu en sept. 1939 est achevé en Californie en 1940.
Oscar de la photo couleur, de la décoration et des effets spéciaux.
   
Conrad Veidt
Jaffar
Sabu
Abu
June Duprez
La Princesse
John Justin
Ahmad
Rex Ingram
Djinn
Miles Malleson
Le Sultan
Morton Selten
Le Roi
Mary Morris
Halima
Bruce Winston
Un Marchand
Hay Patrie
L'Astrologue
Roy Emmerton
Le Geôlier
Allan Jeayes
Le Conteur
Adelaide Hall
La Chanteuse



Ahmad, le calife de Bagdad, doit reconquérir son trône que lui a volé Jaffar. Il est aidé par Abu, un petit voleur, qui, après de fabuleuses aventures qui le mettront en présence d'un génie, d'une araignée géante et d'un tapis volant, réussira à anéantir Jaffar et épousera la fille du sultan.  

" Personne n'avait de contrôle sur le scénario, on a beaucoup inventé sur le plateau, je ne m'en souviens pas, mais je crois que je n'ai jamais eu un scénario complet en tout cas. Peut-être quelques feuilles. J'étais très sûr de moi, les autres aussi, nous nous concertions. Moi, j'avais plutôt des décors en extérieur, d'autres scènes se tournaient sur d'autres plateaux en même temps. Quand on était en train de préparer quelque chose, on laissait l'équipe, on prenait une bicyclette et on allait voir à côté, ce n'était pas plus compliqué que cela ! J'ai fait presque toutes les scènes avec Conrad Veidt et la plupart de celles avec Sabu. Mais il y avait des trucages, de grandes scènes spectaculaires avec les gardes, le château.
Naturellement n'importe qui peut faire cela : c'est simplement une question de figuration et de grands décors. Parfois Alex Korda venait sur le plateau quand je n'étais pas là et il disait : "Faites ça beaucoup plus grand ! "
Un jour il a dit à son frère : "Change la couleur, fais tout en bleu" A mon retour, c'était un autre décor ! Ce film aurait un rapport avec le Voyeur ? à cause du thème de l'oeil et du regard ? oui ... dans ce cas tout le cinéma est précurseur du Voyeur. Mais Conrad Veidt avait de tels yeux et quel masque ! " (Michael Powell)
prec home suivant filmographie photos presse biblio liens
LOGO SPIP Réalisé sous Spip
Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net
Déclaré à la CNIL sous le n°1153442