rocbo menu


Peplum : Antiquité au cinéma

Le mot peplum, d'une expression péjorative née en France à la fin des années 50, visait essentiellement les films à petit budget, méprisés par la critique et destinés à un public populaire. Souvent le fruit d'une coproduction ayant au générique des acteurs américains (Reg Park, Steve Reeves, Gordon Scott), le canevas était souvent le même :
  • Héros à la musculature hypertrophiée
  • Héroïne ingénue
  • Courtisane un peu salope
  • Catastrophe naturelle, affrontements guerriers, rituels ...
  • banquets orgiaques
  • danses suggestives
  • Sado-masochisme
  • Héros victorieux
L'Antiquité, mise à mal, n'était pas le souci du réalisateur, ni du public, il s'agissait de pouvoir se reconnaître dans une mythologie delle arte. Dans les années 60, le western spaghetti se vautrera dans le lit encore chaud du peplum moribond.   Le cinéma muet Dès 1896, le cinéma s'est intéressé à l'Antiquité, les sujets étant le plus souvent tirés de la Bible, du nouveau Testament, mais on trouvait aussi des fims inspirés de l'histoire antique et des mythologies grecques et latines.
A l'époque, la conservation de ces films n'était pas une idée fixe : le cinéma était une industrie et non un art, circonstance aggravante : le support utilisé (celluloïd) était très inflammable. Seuls 5 % des films ont pu être conservés.
  • France
    Georges Méliès : seuls restent quatre films "antiques" sur une vingtaine
    • La tentation de Saint Antoine, 1898, 20 m,
    • L'oracle de Delphes, 1903, 30 m,
    • Le tonnerre de Jupiter, 1903, 70 m,
    • L'île de Calypso, Ulysse et le géant Polyphème, 1905, 70 m.
  • Italie
    • Gli Ultimi Giorni di Pompei (les Derniers Jours de Pompéi) de Luigi Maggi, 1908
    • Cabiria de Giovanni Pastrone 1914
  • USA
    • Intolerance, D. W. Griffith 1916, ( épisode chalcidien et épisode biblique)
    • Ben Hur, Fred Niblo 1925, avec Ramon Novarro
    • Ten Commandments, Cecil B DeMille 1923
  • Allemagne
    • Das Weib des Pharao, E. Lubitsch 1921, avec Emil Jannings
  Le cinéma bruyant (1950-1970) : peplum épique, peplum époque
  • Etats-Unis Hollywood
    • The Silver Chalice, V. Saville 1954, avec Paul Newman
    • Ten Commandments, Cecil B DeMille 1956, avec Charlton Heston
    • Ben Hur, W. Wyler 1959, avec Charlton Heston
    • Spartacus, S. Kubrick 1960, avec Kirk Douglas
    • King of Kings, N. Ray 1961
    • Cleopatra, J. L. Mankiewicz 1963, avec Elisabeth Taylor et Richard Burton
  • Italie Cinecittà
    • Ercole e la regina di Lidia, P. Francisci 1958, avec Steve Reeves
    • Ultimi giorni di Pompei, M. Bonnard 1959, avec Steve Reeves
    • Davide e Golia, R. Pottier 1959, avec Orson Welles
    • La battaglia di Maratona, J. Tourneur 1959, avec Steve Reeves
    • Giganti della Tessaglia, R. Freda 1960, (Jason et des Argonautes)
    • The Colossus of Rhodes, S. Leone 1960
    • Ercole al centro della terra, M. Bava 1961, avec Reg Park
    • etc...
  Peplums qui n'rigolent pas
La tragédie grecque a rarement servi de source au peplum.
Pourtant, certains ont sé(r)vi sur ce thème :
  • P. P. Pasolini
    • Il vangelo secondo Matteo, 1964
    • Edipo re, 1967
    • Medea, 1970
  • M. Cacoyannis
    • Electra, 1961,
    • The Trojan Women, 1971
    • Iphigeneia, 1977
  Politique et peplums
  • Italie
    • Guerre de Libye Italie/Turquie 1911-12 <> guerres puniques : Cabiria, Pastrone 1914
    • Apologie du régime fasciste et de Mussolini : Scipione l'Africano, C. Gallone 1937
  • Etats-Unis
    • Spartacus, S. Kubrick 1960, avec et produit par Kirk Douglas
      au moment le plus intense de la chasse aux communistes aux USA.
  • Pologne
    • Allusion à la situation de l'époque : Faraon, J. Kawalerowicz, 1966
  • Roumanie, propagande
    • Dacii, S. Nicolaescu, 1967
    • Columna, M. Dragan, 1968,
 
     
 
prec home suivant filmographie photos presse biblio liens
LOGO SPIP Réalisé sous Spip Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net
Déclaré à la CNIL sous le n°1153442