">

rocbo menu


Appel contre la guerre à l’intelligence
L’appel des Inrocks

mardi 2 mars 2004, par rocbo

Dans la même rubrique


L’expérience de Milgram
Jeunes, Rroms, Gens du voyage ...
The French Democracy
Demandons la déchéance
Croc du Diable , j’y vais !!!
Phonebloks
Indignés made in france
Université : compromis, chose due ?
Le jargon informe à tiques des politiques
Les « carnets de guerre » de WikiLeaks
Villepin se fout de Gnou mais s’en sert
Rassemblement de fileuses
Quand le Luc Ferry boite
L’école sécuritaire
Halte au fichage de nos enfants
Sauvons Amina Lawal Kurami
Julien Coupat : Tant qu’on a la santé
Agence Sygma
Sassou Nguesso s’met l’compas dans l’œil
Philippe Val à la tête de France Inter
Charlie Hebdo condamné, victoire de Siné
Discours de la servitude volontaire
Identité Nationale 2 dot nought
Galbraith au secours de Flanby
Les valseuses de Gérard
Le Sarkophage
Myriam VS Raphael
Pas de "J’aime pas" chez Facebook
Carla menée in the bag
Tabac : Ah les belles images !

Articles récents
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot
jeudi 16 juin
Le prix de la vie
Médecins du monde dénonce le prix exorbitant des médicaments
samedi 28 mai
Pour Cellou Diallo, contre son expulsion
Décision d’obligation de quitter la France (OQTF)


Face aux attaques régulières, aux coupes budgétaires et aux menaces dont ils font l’objet de la part de l’actuel gouvernement, Les Inrockuptibles lance un "Appel contre la guerre à l’intelligence".

Rien de plus proche aujourd’hui d’une université sans crédit qu’un laboratoire scientifique en panne, rien de plus proche d’un intermittent du spectacle qu’un doctorant précaire, d’un urgentiste en alarme qu’un juge débordé par les dossiers et les affaires, d’un psychanalyste interdit d’exercice qu’un archéologue privé de fouilles, rien de plus proche d’un architecte qu’un avocat ou qu’un médecin dont la liberté d’exercer est de plus en plus encadrée, rien de plus proche d’un chômeur en fin de droit qu’un artiste au Rmi, rien de plus proche, dans des salles vétustes et bondées, qu’un prof et ses étudiants.

Tous ces secteurs du savoir, de la recherche, de la pensée, du lien social, producteurs de connaissance et de débat public font aujourd’hui l’objet d’attaques massives, révélatrices d’un nouvel anti-intellectualisme d’Etat. C’est à la mise en place d’une politique extrêmement cohérente que nous assistons. Une politique d’appauvrissement et de précarisation de tous les espaces considérés comme improductifs à court terme, inutiles ou dissidents, de tout le travail invisible de l’intelligence, de tous ces lieux où la société se pense, se rêve, s’invente, se soigne, se juge, se répare. Une politique de simplification des débats publics, de réduction de la complexité : pour ou contre le voile ? Psychiatres ou charlatans ? Un policier dans chaque école ou des professeurs laxistes ? Juges de gauche ou flics sévères ? France d’en bas contre élites savantes ? Les artistes : fainéants ou profiteurs ? Depuis deux ans, la liste est longue des compétences et savoirs pratiques méprisés, des débats raccourcis, amputés de leur épaisseur et de leurs contradictions fécondes.

Le gouvernement Raffarin fait un usage simpliste et terrifiant des fameuses leçons du 21 avril : en pleine crise de l’Etat-Providence, dans ces secteurs les plus sensibles que sont l’hôpital et la santé, l’école et l’université, la justice et le travail social, la culture et l’audiovisuel public, au moment d’une fracture urbaine sans précédent entre des centre-ville riches et paisibles et des périphéries abandonnées, à l’heure d’une décentralisation culturelle accélérée et sans filet et d’une industrie de la culture qui modifie en profondeur le paysage intellectuel, que fait le gouvernement ? Il livre l’architecture, l’urbanisme et la construction d’un nouvel espace public aux grands groupes de BTP. Il dégraisse les corps intermédiaires de la communauté éducative en supprimant emplois-jeunes, aide-éducateurs, infirmières, surveillants. Il fragilise le monde du spectacle au nom d’une réforme nécessaire du régime de l’intermittence. Il démoralise les professions de santé et accélère la "fuite des cerveaux" dans les universités étrangères. Il profite du départ à la retraite des générations du baby-boom pour faire disparaître des secteurs de recherche, des spécialités médicales, des disciplines éducatives.
Il procède à des coupes sombres dans les budgets du savoir et de la recherche. Et il résout la prise en charge des "vieux" par la culpabilisation des familles, le rappel à l’ordre paternaliste des plus jeunes et la suppression d’un jour férié.

Cette guerre à l’intelligence est un fait sans précédent dans l’histoire récente de la nation. C’est la fin d’une exception française : un simple regard chez quelques-uns de nos voisins européens, dans l’Angleterre post-thatchériene ou l’Italie berlusconienne permet pourtant de voir ce qu’il advient des écoles, des hôpitaux, des universités, des théâtres, des maisons d’édition au terme de ces politiques qui, menées au nom du bon sens économique et de la rigueur budgétaire, ont un coût humain, social et culturel exorbitant et des conséquences irréversibles.

Loin de constituer un mouvement d’humeur corporatiste, ce sursaut des professions intellectuelles concerne l’ensemble de la société. D’abord parce que la production et la diffusion des connaissances nous est aussi indispensable que l’air que nous respirons. Ensuite, parce qu’au-delà de nos métiers, de nos savoirs, de nos pratiques, c’est au lien social qu’on s’en prend, reléguant davantage encore dans les marges les chômeurs, les précaires, et les pauvres.

Et maintenant ? Fort de cette prise de conscience, il s’agit de partager les luttes et les mobilisations, de fédérer nos inquiétudes, d’échanger ces expériences alarmantes, et d’adresser au gouvernement une protestation solidaire, unifiée, émanant de tous les secteurs attaqués par cet anti-intellectualisme d’Etat qu’aucun parti politique, de droite comme de gauche, n’a encore entrepris de dénoncer. Chacun d’entre nous doit continuer à porter ses propres revendications, à élever ses propres défenses, mais nous devons aussi interpeller collectivement nos concitoyens sur ce démantèlement des forces vives de l’intelligence.

Pour signer (avec vos noms, prénoms et qualité)
- appel@inrocks.com

 

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



6617 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442