rocbo menu


Pour la séparation de la Culture et de l’État
Contre le projet de loi DADVSI

jeudi 15 décembre 2005, par rocbo

Dans la même rubrique


DRM, mon amour XIV
DRM, mon amour XII
DRM, mon amour X
Tu veux m’écouter ? Paye et repaye mon con
DRM, mon amour II
DRM, mon amour VIII
eDonkey.com ferme
Le premier CD illisible
Ajouter des DRM au HTML ?
DRM, mon amour XI
Enfants, ados ... Adopte la Hate Attitude
Études photographiques n’est plus en ligne - heu... n’était.
DRM, mon amour IX
DRM, mon amour VII
La DADVSI, un désastre ?
DRM, mon amour XV
DRM, mon amour III
Super Dadvsi au Sénat
DRM, mon amour IV
DRM, mon amour V
DRM, mon amour XIII
Hadopi quoi encore ?
DRM, mon amour
DRM, mon amour VI

Thèmes connexes :
Copyleft
26 logiciels libres à découvrir
Où est le bec ? Gallaire !!!
Besson au secours de la démocratie
Musique-libre.org
Boxson.Net
Formes pascaliennes
Miss Hélium
Villepin se fout de Gnou mais s’en sert
Creative Commons
Jamendo

Articles récents
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite


Contre le "projet de loi relatif
au droit d’auteur et aux droits voisins dans la
société de l’information"

POUR LA SÉPARATION DE
L’INDUSTRIE CULTURELLE ET DE L’ÉTAT

Imaginons qu’en 1905, les
députés n’aient pas voté la
"séparation de l’Église et de
l’Etat"
, mais
décidé tout au contraire d’impliquer
plus encore la République dans les affaires
des cultes en légiférant sur tous les
aspects de la vie religieuse...

Ils auraient non seulement
fixé les conditions d’ordination des
prêtres, leurs mérites, leurs
salaires, la délimitation de leurs
paroisses, et le lien de subordination direct de
chacun avec Rome, mais aussi rendu les oboles
obligatoires, fixé un prix forfaitaire pour
chaque sacrement, encadré l’import-export
des reliques, établi la liste des fabricants
et distributeurs autorisés pour les
médaillons des Saint Antoine, Saint
Jean-Baptiste et les autres, et
pénalisé leur
contrefaçon...

Et bien cette folie à
laquelle nous avons échappé en 1905
grâce à la sagesse de nos
députés laïques - Dieu merci -,
le "projet de loi relatif au droit d’auteur et aux
droits voisins dans la société de
l’information" (DADVSI) qui est proposé "en urgence"
au vote à l’Assemblée Nationale la
veille de Noël 2005 (sic), est en passe de
l’accomplir pour la Nouvelle Religion : L’INDUSTRIE
CULTURELLE.

Aujourd’hui, il n’est plus
question du pouvoir de Rome, mais de celui quelques
multinationales trouvant leurs sièges
à Hollywood, Seattle, Tokyo, Londres ou
Paris, qui font un commerce de masse de "produits
culturels" : films, musiques, livres, logiciels et
services divers. Le projet de loi en question
entend protéger contre le soi-disant
pillage, par un attirail répressif
doublé de systèmes technologiques de
contrôle automatique auquel nul ne pourra
échapper, les droits des "auteurs" de ces
produits, ainsi que les "droits voisins", c’est
à dire ceux des marchands du Temple de la
Religion en question.

A l’heure où Google
propose à ses clients d’acheter
l’exclusivité de n’importe quels mots de
n’importe quelle langue, et d’en faire commerce,
que propose cette loi si
ce n’est de protéger du pillage les artisans
d’un autre pillage ?
Les
contenus de ces soi-disant "produits culturels" ne
sont-ils pas que de simples interprétations
de pans entiers du patrimoine mondial, allant des
mythes les plus anciens, jusqu’aux histoires
vécues par tout-un-chacun, en passant par
les créations les plus pointues des
avant-gardes artistiques, scientifiques ou
techniques, dont les travaux sont siphonnés
sans citation aucune, par une cohorte de
réputés auteurs, starifiés ou
taillables et corvéables à merci -
c’est selon - pour en extraire des sortes de
nouveautés amnésiques ?

Comment une Culture
pourraient-elle vivre durablement sans que chacun
puisse exercer ses facultés, de prendre, de
regarder, de modifier et de transmettre à
nouveau ? Dès lors, le pillage de ces
produits n’est-il pas même légitime ?
D’ailleurs, ne faut-il pas l’appeler
"interprétation", "détournement" ou
"ré appropriation" ? Et ce deuxième
pillage n’est-il pas carrément l’antidote au
premier contre sa propre annihilation ?

La Nouvelle Religion ne l’entend
pas ainsi. Non seulement, la copie, la
redistribution, la fabrication de logiciels
incitant à la copie sont
sévèrement réprimés,
mais aussi les logiciels qui permettraient de lire
et d’échanger des "oeuvres
éventuellement soumises au droit d’auteur"
en s’affranchissant des fameuses technologies de
contrôle automatique, sont illicites.
Fini les logiciels
Libres !
Autant dire que
dans cette Religion là, pas question d’avoir
droit à son sacrement sans l’aval direct de
Rome. Et si vous avez le malheur de ne pas
être passé par le tiroir caisse, votre
hostie sera détruite automatiquement sous
vos yeux, et vous serez tout aussi automatiquement
dénoncés aux instances centrales de
répression.

On comprend que la
société est à la recherche de
croissance économique, et que la Nouvelle
Religion lui serine qu’elle peut seule lui apporter
la rédemption. Mais comment la
République peut-elle se prêter
à de tels délires ? Comment peut-elle
laisser des mains privées développer
de telles systèmes de contrôle et se
proposer de manière zélée pour
assurer les basses oeuvres de répression
publique ? Quel aveuglement frappe le
législateur pour qu’il ne voie pas qu’une
telle Religion mène tout droit à la
prévarication absolue, à l’oppression
accrue des plus faibles et finalement au
délitement social et économique le
plus profond ?

Comment la République
peut méconnaître qu’il existe beaucoup
d’autres pratiques de création, de diffusion
de d’échange culturels fondées sur la
confiance et le partage, et qu’elle s’apprête
à les sacrifier sur l’autel de la Nouvelle
Religion de l’Industrie Culturelle ?

Non, députés,
ressaisissez-vous, votez aujourd’hui pour "la
séparation de l’Industrie Culturelle et de
l’Etat". Faites en sorte que la chose publique
garantisse à tous la libre pratique du Culte
de son choix ! Que les Industries Culturelles
fassent le projet d’introduire des dispositifs de
contrôle automatique, soit ; qu’elles
subissent seules les conséquences de leurs
abus de pouvoir.
Ne
pénalisez pas ceux qui voudraient vivre,
créer et échanger dans l’esprit de
liberté qui est à la source de la
République !

 

Liens
- http://wiki.artlibre.org/

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



4747 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442