rocbo menu


Les 5 martyrs du lycée Buffon
Les lettres des 5 élèves du lycée Buffon

vendredi 2 novembre 2007, par rocbo

Dans la même rubrique


Déchéance de la nationalité française
Rue du Moulin de beurre, Paris 14e
Victor Hugo, le bicentenaire
La bande de Gaza
Maudite soit la guerre
Fusillés pour l’exemple
Gilgamesh, Enkidu, Ishtar et Cie
L’Épopée de Gilgamesh, texte fondateur
Moi, mon colon, celle que je préfère ...
Commémoration du 8 mai 1945
Hommage à Heinrich Rudolf Hertz
Gilles de Rais, Barbe Bleue
Rodrigo Diaz de Vivar
Rosa Luxemburg
The DreamTime
Histoire des Techniques
Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
Les caporaux de Souain
Rue du moulin de beurre, suite.

Thèmes connexes :
Guerre et Paix
La tragédie de Gaza
Henri Alleg 1921 - 2013
Le manifeste de la jeunesse de Gaza
Le dessous des cartes
Cristal rouge
Les « carnets de guerre » de WikiLeaks
Moi, mon colon, cell’ que j’préfère
Histoire
La Nouvelle Revue d’Histoire
La grotte de Cussac
Sir George Cayley
La grotte Cosquer
Histoire de l’informatique
Les Berceaux de l’Histoire
Çatal Hüyük
Perse : L’« Âge du fer »
Des souris & des hommes
Saartjie Baartman, la « Vénus Hottentote »

Articles récents
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.


Dans les années 50, mes amis et moi pratiquions le chariot à roulettes, chariot fabriqué à partir de caisses en bois et dont les roues étaient des roulements à billle. Le lieu de prédilection de nos courses folles était, après la traversée du pont des cinq martyrs du lycée Buffon, la descente du boulevard Pasteur.

L’épisode de la lettre de Guy Môquet m’a remis en mémoire le nom de ce pont.

Les cinq élèves du lycée Buffon ont été assassinés le 8 février 1943 :
- Jean-Marie Arthus à 11 h 05
- Pierre Grelot à 11 h 05
- Paul Maurice Legros à 11 h 15
- Pierre Benoit à 11 h 15
- Jacques Baudry à 11 h 22

Leurs dernières lettres

Jean-Marie Arthus : Garder confiance en l’avenir

Mon grand chéri,

Je ne sais si tu t’attendais à me revoir, je m’y attendais. On nous appris ce matin que c’était fini, alors adieu ! Je sais que c’est un coup très dur pour toi, mais j’espère que tu es assez fort et que tu sauras continuer à vivre en gardant confiance en l’avenir.
Travaille, fais cela pour moi, continue les livres que tu voulais écrire, pense que je meurs en Français pour ma Patrie.

Je t’embrasse bien.
Aux enfants, à André, à ma filleule,
Adieu mon grand chéri.

Pierre Benoit : Devant la mort même, je ne tremble pas

mes Chers Parents, Chers amis,

C’est la fin !... On vient de nous chercher pour la fusillade. Tant pis. Mourir en pleine victoire, c’est un peu vexant, mais qu’importe !... Le rêve des hommes fait événement...
Nano, souviens-toi de ton frangin. Jusqu’au bout, il a été propre et courageux, et devant la mort même, je ne tremble pas.
Adieu, petite Maman chérie, pardonne-moi tous les tracas que je t’ai faits. J’ai lutté pour une vie meilleure ; peut-être un jour, tu me comprendras !
Adieu, mon vieux Papa. Je te remercie d’avoir été chic avec moi. Garde un bon souvenir de ton fils.
Tototte, Toto, adieu, je vous aimais comme mes propres parents.
Nano, sois un bon fils, tu es le seul fils qui leur reste, ne fais pas d’imprudence.
Adieu tous ceux que j’ai aimés, tous ceux qui m’aimaient, ceux de Nantua et les autres.
La vie sera belle. Nous partons en chantant. Courage. Ce n’est pas si terrible après six mois de prison.
Mes derniers baisers à vous tous.

Lucien Legros : J’ai le sentiment d’avoir vécu une vie complète

Mes parents chéris, mon frère chéri,

Je vais être fusillé à onze heures avec mes camarades.
Nous allons mourir le sourire aux lèvres car c’est pour le plus bel idéal. J’ai le sentiment à cette heure d’avoir vécu une vie complète.
Vous m’avez fait une jeunesse dorée ; je meurs pour la France, donc je ne regrette rien. Je vous conjure de vivre pour les enfants de Jean. Reconstruisez une belle famille...

Jeudi, j’ai reçu votre splendide colis ; j’ai mangé comme un roi. Pendant ces quatre mois, j’ai longuement médité ; mon examen de conscience est positif, je suis en tous points satisfait.
Bonjour à tous les amis et à tous les parents.
Je vous serre une dernière fois sur mon cœur.

Jacques Baudry : Vous serez heureux dans la Paix un peu grâce à moi

Mes pauvres parents chéris,

On va m’arracher cette vie que vous m’avez donnée et à laquelle je tenais tant. C’est infiniment dur pour moi et pour vous. J’ai eu la chance de savoir, avant de mourir, que vous étiez courageux. Restez-le, surtout ma petite Maman que j’embrasse de tout mon pauvre coeur.
Mes pauvres chéris, j’ai accepté le combat, vous le savez. Je serai courageux jusqu’au bout. La guerre sera bientôt finie. Vous serez quand même heureux dans la Paix un peu grâce à moi. Je veux retourner à Douchy, à côté de Pépère et Mémère. J’aurais voulu encore vivre pour vous aimer beaucoup. Hélas, je ne peux pas. La surprise est amère.

J’ai eu les journaux. Nous mourons en pleine victoire. Exécution ce matin à onze heures. Je penserai à vous, à Nicole. Hélas ! mes beaux projets d’avenir ! Qu’elle ne m’oublie pas non plus, ni mes parents !

Mais surtout, que la vie continue pour elle, qu’elle profite de sa jeunesse.

Papa, maman, mes chéris qui m’avez tant aimés
Adieu, je vous étreins bien fort tous trois, Courage vivez
Je vous embrasse
Adieu papa, maman, adieu Nicole, vive la France

Pierre Grelot : Je saurai mourir en Français

Maman chérie, Papa et Jacques chéris,

Tout est fini, maintenant. Je vais être fusillé ce matin à onze heures. Pauvres parents chéris, sachez que ma dernière pensée sera pour vous, je saurai mourir en Français.
Pendant ces longs mois, j’ai beaucoup pensé à vous et j’aurais voulu plus tard vous donner tout le bonheur que votre affection pour moi méritait en retour. J’ai rêvé tant de choses pour vous rendre heureux après la tourmente. Mais, hélas ! mes rêves resteront ce qu’ils sont.
Je vous embrasse beaucoup, beaucoup. La joie de vous revoir m’est à jamais interdite. Vous aurez de mes nouvelles plus tard.

Je vous embrasse encore et toujours, mes parents chéris. Gardez toujours dans votre cœur mon souvenir...
Adieu, Maman, Papa, Jacques Chéris, adieu...

 

Raymond Burgard

Agrégé de grammaire, il est nommé au lycée Buffon en septembre 1937. En septembre 1938, il rejoint le camp des anti-munichois. Il fonde Valmy en septembre 1940, avec quatre amis issus du groupe catholique de gauche Jeune République. Ils fabriquent des papillons, collés sur les murs parisiens dont l’un d’eux proclame "Vive la République, quand même". Burgard rédige aussi des tracts en allemand, destinés auxs troupes d’occupation et les appelant à la désobéissance.
En janvier 1941, paraît le premier numéro du journal Valmy. Burgard en a rédigé l’éditorial, intitulé "Certitudes". Il contribue également à La France continue.
Le 2 avril 1942 Burgard (dit Alexandre) est arrêté à son domicile. Son arrestation provoque, au lycée Buffon, une manifestation de protestation, à laquelle participent les Cinq de Buffon.
Burgard est envoyé au camp de Romainville, puis en Allemagne. Condamné à mort, il est détenu à la prison de Rheinbach et à Cologne, Il sera décapité dans la cour de la prison de Cologne, le 15 juin 1944.

 

Les fusillés de la Ferté-St Aubin

A l’époque du débarquement de nombreux étudiants et élèves des classes préparatoires font partie de mouvements de la Résistance, qui décident de former des corps francs qui doivent rejoindre le maquis de Sologne. Un groupe d’une cinquantaine de jeunes est dénoncé. On les fusille dans une clairière. Parmi eux, encore cinq élèves de Buffon : Maurice ROY, Pierre TARDY, Claude COUSSON, Jacques BRIFFAUT, Claude LAMBERT.

 

 

Liens
- Les lieux de mémoire
- Au stand de tir
- Circulaire du MEN sur la rentrée scolaire 1947
- Buffon : La mémoire du lycée

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



8014 visiteur(s).
7 contribution(s).

> Les 5 martyrs du lycée Buffon, par idem




> Les 5 martyrs du lycée Buffon
12 novembre 2007, par idem   [retour au début des forums]

Je trouve ces lettres très tristes mais c’est un beau messages d’amour qu’ils ont laissé à leur famille et j’en suis sur, ils ont été fiers de tout ce qu’ils ont fait jusqu’à leur mort.

  • > Les 5 martyrs du lycée Buffon
    19 juin 2008, par
    Orage   [retour au début des forums]
    Francais !!! vous n’avez pas honte ???

    Oui c’est triste mais il fallait que les francais vivent ces moments pour qu’ils se rendent compte que c’est dur d’executer des gens qui deffendent seulement leurs pays de l’ocupation ou du colonialisme (cas de l’irak, palestines...)

    la france a exécuté des millions de maghrebins et d’africains noirs juste parcequ’ils reclament l’independance de leurs pays du joug francais, mais comme on dit chez nous : "chaque tyran puissant, dieu lui envois un tyran beaucoup plus fort que lui pour l’ecraser" d’ou l’ocupation allemande de la france

    l’allemagne n’a fait que faire payer la france les actrocités qu’elle a comise au maghreb et en afrique noir, l’allemagne n’a pas executé autant de francais comme la france a executé les africains

    sachant que la france colonise toujour des territoires loin d’elle par milliers de km... (guadeloupe, guyane,polynésie...)la france est un pays colonialiste qui méprise le plus faible tout comme les USA l’angleterre et israel (l’axe du mal)

    donc ces executions de ces 5 francais soit disant martyre (du pain ? ) sont correctes , les francais ne disent pas eux meme le proverbe "oeil pour oeil" ???

    • > Les 5 martyrs du lycée Buffon
      8 novembre 2010, par
      une lycéenne   [retour au début des forums]
      autre point de vu

      je vous écrit ce message pour vous montrer un autre point de vue , le mien, aucun des deux n’est faux, chaque personne a un point de vue différent !!

      oui c’est triste de voir que c’est une génération qui a été sacrifiée pour, d’après vous, payer les crimes d’une autre, mais les français qui ont vécu ces moments ne sont en rien responsables des exécutions en afrique !!

      tout d’abord ce n’est pas l’allemagne qui a commis ces crimes tout comme ce n’est pas la france qui a commis ceux de l’afrique, ce sont un petit groupe de personnes très influent ( les nazis pour le cas de l’allemagne ) !!

      les nazis n’ont pas seulement exterminés des français, ils ont aussi assassinés, humiliés, réduit à la sauvagerie des roms, des juifs, et des tas d’autres encore !!

      vous voulez voir l’atrocité des crimes nazis, regardez le film la vie est belle, et revenez dire que tous ces pauvres gens méritaient ça, dans ces morts il y avaient aussi des enfants, et comme les 5 martyres du lycée buffon, des adolescent !!

      le proverbe "oeil pour oeil, dent pour dent" n’est pas français, c’est la loi du tallion, c’est une loi très ancienne !!

      en espérant que vous lirez ce message

      une lycéenne

      Répondre à ce message

      • > Les 5 martyrs du lycée Buffon
        3 décembre 2012, par
        Larme.   [retour au début des forums]

        Je suis tous à fait d’accord avec le méssage d’une lycéenne. De plus, j’aimerais ajouter que aucun pays n’est mauvais. Tous les Hommes sont égaux. Malheureusement, dans chaque pays, il y a des groupes de personnes influante, grotesques, folles.
        Et si l’on remonte asser loin, on s’appercoit avec un peu de recule que chaque guerre, chaque bataille, chaque génocide, aurait pu être évité, et a été causé par la peur, qui s’est trasformer en racisme. Le racisme : la peur de l’autre qui est différent de soit.
        Dans le cas des 5 martyrs du lycée Buffon, je pense pour ma part qu’ils ont été des adolescant remarquablement courageux, qui ont porté les valeurs de la france, jusqu’à la mort. Ils n’étaient en rien impliquer dans les massacres que la france avait pu commèttre des années au-paravent, et étaient poussé par l’envie de rendre la vie de leurs familles plus belle, et de proteger leur chèr pays contre l’occupation Allemande.
        Après certes, chacun son propre avis. Mais pensez que ces ENFANTS sont morts pour la France ; pour leurs famille ; pour leurs patrie. Si nous avions eu a l’époque plus de gens avec un tel courage, qui sais ce qui se serait passé.

        Honneur et hommage à tous les résistant qui se sont opposé à l’occupation Allemande, et vive la France.

        Une collégienne.

        Répondre à ce message

    • > Les 5 martyrs du lycée Buffon
      10 décembre 2012, par
      fabish   [retour au début des forums]

      eh ben à force d’obligatoirement trouver quelqu’un sur qui jeter la pierre, ça finit en massacre, tu vois bien ce qui s’est passé pour cette affaire là ( la 2 eme guerre mondiale), c’était la crise en ce temps là en Allemagne (l’après guerre 14-18 ), il fallait un bouc hémissaire responsable de cette crise (les juifs), les gens desespérés ont choisi quelqu’un qui faisait de belles promesses (hitler) et ça a finit en guerre mondiale ! Tu ose dire que les cinq martyres du lycée Buffon méritaient ce qu’ils on subit (toutes sortes de tortures pendant 2ANS), et en plus tu le dis en Français, je peut te dire que si des gens n’avaient pas eu le courrage innhumain dont ont fait preuve peut être qu’ici on parlerai Allemand et à l’entrée de nos mairies et de nos écoles y’aurai des croix gammées, tu dois la libération de la France en 45 à ces gens là et tu leur crache dessus sous pretexte qu’ils auraient commis pire alors qu’ils n’avaient rien fait pour être si restreints avant de se rebeller ...
      Si tu veut dire " Français !!! n’avez vous pas honte ??!!" tu fais ton propre blog mais tu ne viens pas dire que ces gens là le méritaient.
      Tout les peuples civilisés devraient avoir honte d’eux aujourd’hui, parce qu’ils abusent de leur conscience, sont extrêmement égoïstes et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Aujourd’hui j’ai eu les témoignages d’un ancien résistant camarade de ces 5 français, et cet ancien résistant il devait sa vie au cinq martyrs de buffon. Il a consacré sa vie jusqu’à son dernier souffle à la liberté et tu dis que les gens à qui il devait sa vie et la suite de son combat méritaient qu’on les écorche ... je ne sais vraiment pas quoi penser de toi.

      j’espère que tu lira ceci, avec tous le respect que je te dois ..........
      au revoir.

      Répondre à ce message

    • > Les 5 martyrs du lycée Buffon
      18 janvier 2013, par
      Edith, ancienne élève de Buffon   [retour au début des forums]

      Ah bon, il fallait que tous ces jeunes courageux meurent assassinés ? Quelle belle idéologie vous avez là. Vous justifiez le malheur d’innocents courageux, vous faites de la cuisine morale avec des massacres, justifiant tels massacres, condamnant les autres, et vous vous posez, bien sûr, du côté des victimes qui ont tous les droits. Vous êtes donc juge et partie, c’est l’attitude la plus facile, la plus malhonnête et la plus lâche. bravo !

      Répondre à ce message

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442