rocbo menu

Séraphine Louis de Senlis
Yolande Moreau est Séraphine Louis

samedi 28 février 2009, par rocbo

Dans la même rubrique


Yo, también
Philip K. Dick et le cinéma
Les Monty Python & YouTube
Europa Film Treasures
Quand le clash me méduse
Sita Sings the Blues
La monstrueuse parade
Mammuth
Alice au pays des merveilles
Bobines Rebelles
Saartjie Baartman, la « Vénus Hottentote »
Louise Michel
Génériques de films
Prometheus
Michael est de retour
Hugo Cabret, Martin Scorsese & Brian Selznick
MOURIR ? PLUTÔT CREVER !
Innocence
Moi, Moche et Méchant ...
John Carter
La Stratégie Ender (Ender’s Game)
The Web’s Worst Page
Les années 68 au cinéma
Cinéma
L’Age d’or du cinéma de genre italien
King-Kong 1933
La soif du mal (Touch of Evil) sur Arte
L’Imaginarium du Docteur Parnassus
7ième art
Hayao Miyazaki

Thèmes connexes :
Arts Graphiques
Étonne-moi Benoit
Val versus Siné
Victor Hugo, le bicentenaire
Hervé Dumazet : Vous avez demandé la Lune ?
Fred, mars 1931 - avril 2013
Siné-bis
Con(s) comme un/des balai(s)
Initiales, lettrines ...
Lewis Carroll
Jean Alessandrini

Articles récents
vendredi 24 août
Twitter : Rocbo se décarcasse !
Mise à jour du site
lundi 11 juin
Ursula, Calimero ? Joker !
Mise à jour de mes tweets en ligne.
lundi 16 avril
Le 5 Mai, faisons la fête à Macron
Francois Ruffin et les journaux CQFD et Fakir_
mercredi 11 avril
BHL, le botulisme et Nobel
Mise à jour de l’oiseau
lundi 19 février
Blanquer et Ferry sont dans un bateau
Pourquoi les Bac Pro n’ont-ils pas Philo ?
mardi 16 janvier
Quand l’tweet ère, tout n’est pas perdu.
Quand l’étron bine en scope
dimanche 31 décembre
Bonne année 2018
C’n’est pas parce que not’ président se prend pour Midas que…
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup


Séraphine a raflé la mise avec sept Césars dont celui du meilleur film pour Martin Provost, du meilleur scénario original pour Marc Abdelnour et Martin Provost, des meilleurs costumes pour Madeline Fontaine, du meilleur décor pour Thierry François, de la meilleure musique écrite pour un film pour Michael Galasso, de la meilleure photographie pour Laurent Brunet et de la meilleure actrice pour Yolande Moreau.

En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d’apprendre que l’auteur n’est autre que Séraphine. S’instaure alors une relation improbable entre le marchand d’art visionnaire et l’humble femme de ménage dont tout le monde se moque...

Repères biographiques et chronologiques
- 1864 Naissance d’un père horloger et d’une mère fille de ferme.
- 1877 À 13 ans elle travaille dans une institution de jeunes filles où elle découvre l’art en observant un professeur de dessin.
- 1882 À 18 ans, Séraphine travaille chez les soeurs de Saint-Joseph-de-Cluny, à Senlis. Elle y restera vingt ans.
- 1906 Séraphine, femme de ménage, s’installe dans une chambre à Senlis.
- 1912 Rencontre avec Wilhelm Uhde, qui l’encourage à travailler son art.
- 1914 La guerre, Uhde part pour l’Allemagne après la saisie de ses biens.
- 1927 De retour, Uhde redécouvre Séraphine à l’occasion d’une exposition à Senlis et décide de la soutenir. Progressivement, elle abandonne les ménages pour la peinture.
- 1929 Uhde organise à Paris l’exposition “Les peintres du Coeur sacré”. Les oeuvres de Séraphine entrent dans des collections privées.
- 1930 La crise économique frappe le marché de l’art. Séraphine ne vend plus, ce qui l’affecte profondément.
- 1931 Signes d’altération mentale, Séraphine harangue les passants, annonce la fin du monde, hurle à la persécution…
- 1932 Délires de persécution, hallucinations, troubles de la sensibilité profonde … fond de débilité mentale accentuée, le 25 février, Séraphine est internée à l’asile psychiatrique de Clermont-de-l’Oise. Désormais, elle refusera de peindre.
- 1942 le 18 décembre, mort de Séraphine à 78 ans.
- 1945 Première exposition personnelle à la Galerie de France à Paris.

Liens
- Séraphine le film
- Séraphine de Senlis au musée Maillol jusqu’au 30 mars 2009
- Séraphine Louis sur Wikipédia
- Louise Michel, le film
- Yolande Moreau sur Wikipédia

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



17089 visiteur(s).
3 contribution(s).

Séraphine Louis de Senlis, par Thierry




Séraphine Louis de Senlis
19 mars 2009, par Thierry   [retour au début des forums]

Bonjour,

Superbe site que vous avez construit là et que jedécouvre avec bonheur ce soir.
Prof d’arza dans l’académie de Poitiers à Niort, nous avons écrit, avec un ami, un petit mot sur le film et sur le livre de Françoise Cloarec, "La vie rêvée de Séraphine" dont voici les deux liens :

Le film

Le livre

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442