rocbo menu


Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
De Lucy à Neil Armstrong

dimanche 23 décembre 2001, par rocbo

Dans la même rubrique


The DreamTime
Fusillés pour l’exemple
Gilgamesh, Enkidu, Ishtar et Cie
L’Épopée de Gilgamesh, texte fondateur
Histoire des Techniques
Rue du moulin de beurre, suite.
Gilles de Rais, Barbe Bleue
Les caporaux de Souain
Hommage à Heinrich Rudolf Hertz
Victor Hugo, le bicentenaire
Commémoration du 8 mai 1945
Rosa Luxemburg
Rodrigo Diaz de Vivar
Les 5 martyrs du lycée Buffon
La bande de Gaza
Rue du Moulin de beurre, Paris 14e
Maudite soit la guerre
Moi, mon colon, celle que je préfère ...
Déchéance de la nationalité française

Thèmes connexes :
antiquité
L’Age d’or du cinéma de genre italien
La cité engloutie de Khambhat
Quand le clash me méduse
Les Berceaux de l’Histoire
Çatal Hüyük
Perse : L’« Âge du fer »
Quand l’homme invente l’Univers
Histoire
La grotte Cosquer
La grotte de Cussac
Moi, mon colon, cell’ que j’préfère
La Nouvelle Revue d’Histoire
Histoire de l’informatique
Saartjie Baartman, la « Vénus Hottentote »
Sir George Cayley
Des souris & des hommes
préhistoire

Articles récents
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.


Le monde, notre monde est une petite sphère. Vues de l’espace, les frontières se dissipent, les conflits de l’humain contre l’humain disparaissent au regard du plus petit des ouragans.

Sur Terre, la dichotomie règne, le futur fait peur. L’homme perdu se crée une culture faite d’assemblages : réminiscences de ses études, de ses craintes et de stéréotypes figés, fruits de la démagogie de certains.
Ce forum veut être le résonnateur d’une culture :

Celle de l’homme, de Lucy à Neil Armstrong.

®o©ßo

- Voir le site Clio associé au forum
- Voir les archives du forum


Un grand MERCI à Sanmartin pour ses contributions. Pour ceux qui ne connaitraient pas son site, c’est ici



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



24775 visiteur(s).
60 contribution(s).

Bravo !, par Lolo
> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire, par Lolo
Très bon film ce soir !!
> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire, par monim ben helal
pyjama, par tati
La Constitution de l’Etat d’Israël, par Backie
Hitler ? Je ne connais pas !, par Alain
Nous sommes le 16 juillet, par Alain
Il en arrive des choses à nos présidents de la République., par Alain
Nous sommes le 15 juillet, par Alain
Archivage, par rocbo
La seconde guerre mondiale, par Alain
Léon BLUM, par Alain




Bravo !
30 janvier 2008, par Lolo   [retour au début des forums]
Bravo !

Bravo ! Je suis étoner

> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
18 décembre 2006   [retour au début des forums]

ÀÉ moi je ss tunisienne 100%100

> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
25 mai 2005, par Lolo   [retour au début des forums]

Je trouve se que HITLER a fait cé pas bien du tous parce que apré il y a des otres qui le fond
de Laura

Très bon film ce soir !!
11 janvier 2005   [retour au début des forums]

L’Homo Sapiens !!

Franchement, ça vaut le coup de regarder la télé parfois .

Bon, je zappe, y’a l’making of en ce moment.

Ondina ;)

> Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
29 novembre 2004, par monim ben helal   [retour au début des forums]

je veux connait l’histoir de l’homme depuit le dèbut

  • > Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
    1er décembre 2004   [
    retour au début des forums]

    Bonjour,
    Il y a plusieurs versions et je veux bien te donner un peu la mienne :

    Alors de mémoire, on peux remonter assez loin à l’homme de Neandertal. Il se distingue un peu des autres animaux par son incroyable faculté à survivre dans un milieu assez inhospitalier peuplé de nombreux prédateurs. Il se nourrit aussi d’un peu de tout ce qu’il trouve et il est sûrement un peu charognard à ses heures, se contentant des restes que lui laissent de grands fauves. Il va apprendre au cours des millénaires à se défendre, fabriquer des outils avec des cailloux qu’il utilisera aussi plus tard pour la chasse car il est très habile.

    Il voyage beaucoup et il peuplera la Terre très rapidement. Il est très vraisemblable qu’il soit associé à la disparition des mammouths. En effet ceux-ci vont disparaître au moment où il va y proliférer. Mieux nourri, mieux organisé, il va devenir plus intelligent, apprivoiser le feu, cultiver la terre , domestiquer d’autres animaux comme le chien pour son bien et faire la conquète du cheval.

    L’homme de Cro-magnon le dessine d’ailleurs beaucoup et magnifiquement dans des grottes il y a 20 000 ans . Plus tard, il érigera des constructions . Au début, ce ne seront que des pierres levées mais en un rien de temps, ce sera le Parthénon en attendant des chefs d’oeuvre comme Sainte Sophie .

    Il va inventer la roue, l’écriture, le commerce, la fonte des métaux, l’artisanat. Il apprendra à naviguer aussi et à se diriger avec les étoiles.
    Avant tout cela, il a pris conscience qu’il était différent des autres animaux et il se pose toujours des questions :

    Qui est il ? D’ou vient il ? Où est il ? Où va t’il ? Ca, il ne peut pas le savoir pour l’instant alors il rend hommage à la nature, à la terre nourricière, au ciel , à la foudre , à la pluie, à la lumière et au soleil. La première religion sur terre, la première divinité est tout simplement le ciel fécondant la terre avec lui au milieu. Le tout en un, il cueille et se recueille .

    Muni de tout cela, l’homme va réaliser des choses absolument incroyables comme apprendre à aimer son prochain mais il traversera un chemin semé de phénoménales embûches. Les guerres, l’esclavagisme, les crimes et bien d’autres fléaux vont noircir son histoire malheureusement.

    Malgré cela, en un temps record, il va parvenir à se libérer par son amour, par sa foi en lui et réaliser certains de ses plus vieux rêves. Il va peindre la Joconde, écrire « La Légende des Siècles ». Il va voler, explorer les océans et cent ans après , il va marcher sur la Lune. C’était hier...

    Aujourd’hui il arrive a faire un double-boot sur Panther et OS 9 sans notice et il discute avec d’autre gens en direct grâce aux ordinateurs.

    En espérant que j’ai un peu répondu à ta question et à tes attentes ...

    Très cordialement,

    Cyrena

pyjama
11 octobre 2004, par tati   [retour au début des forums]

bonjour a tous,
je recherche ces derniers temps l’histoire du pyjama. quand cette pratique a ete mis en place, d’ou vient ce mot qui n’a pas l’air vraiement latin, et enfin quel est vraiement l’avenir du pyjama dans notre civilisation occidentale. si vous vous prennez au jeu et que vous trouvez des informations concernat ce sujet contactez moi sur julien.tatibouet@voila.fr
merci d’avance

La Constitution de l’Etat d’Israël
6 avril 2003, par Backie   [retour au début des forums]
site de la Knesset

Si vous avez fait, sur Internet ou ailleurs, une recherche sur La Constitution Israélienne et que vous n’avez rien trouvé, c’est normal, elle n’existe pas. L’État d’Israël est régi par ce que l’on appelle : Les Lois Fondamentales.

L’État d’Israël ne possède pas de constitution mais un ensemble de lois fondamentales. C’est un État démocratique et laïc ayant pour religion officielle le judaïsme. Le Président de l’État est élu pour 7 ans par le Parlement sans possibilité de renouveler le mandat. Son rôle est exclusivement représentatif.
Moshé Katsav est le 8e Président d’Israël depuis le 1er août 2000. Le Premier Ministre est élu au suffrage universel direct depuis 1996. L’élection du Premier Ministre a lieu le même jour que les élections générales à la Knesset.
Le Premier Ministre est chargé de gouverner avec l’aide d’un gouvernement formé par ses soins. Le premier fut David Ben Gourion et le Premier Ministre actuel est Ariel Sharon.

Pour être candidat à la direction du gouvernement il faut :
- Être présenté par un ou des partis déjà représentés à la Knesset par un minimum de 10 députés
- ou, à défaut, par un minimum de 50 000 électeurs.

sources : site de la Knesset en hébreu

  • > La Constitution de l’Etat d’Israël
    6 avril 2003, par
    Backie   [retour au début des forums]

    Le droit national

    Corpus de règlements et de juris- prudence adoptés depuis 1948 Dès la proclamation de son indépendance (1948), Israël a promulgué une Ordonnance sur le droit et l’administration, stipulant que les lois en vigueur dans le pays avant la création de l’Etat demeureraient applicables pour autant qu’elles n’entreraient pas en contradiction avec les principes de la Déclaration d’Indépendance d’Israël et les lois votées par la Knesset. Le système juridique du pays comprend ainsi des vestiges du droit ottoman (en vigueur jusqu’en 1917), du droit mandataire britannique qui reprend une importante partie de la common law anglaise, des éléments du droit religieux juif et divers aspects d’autres systèmes. La caractéristique principale du droit israélien réside dans l’important corpus de règlements et de jurisprudence adoptés depuis 1948.
    Après la création de l’Etat, la Knesset a été chargée de promulguer un certain nombre de Lois fondamentales englobant divers aspects, et qui pourront ultérieurement être regroupées en une constitution. Les Lois fondamentales qui ont été votées définissent les caractéristiques principales des pouvoirs du président, de la Knesset, du gouvernement, de la justice, de l’armée, du contrôleur de l’Etat, et portent sur la liberté d’activité professionnelle (le droit d’exercer le métier de son choix), la dignité et la liberté humaine (protections contre l’atteinte à la vie ou à la dignité de la personne). La supériorité normative des Lois fondamentales sur la législation ordinaire a été confirmée en 1995 lorsque la Cour suprême s’est dotée du pouvoir d’examiner la conformité de la législation de la Knesset avec les Lois fondamentales.

    Les Lois fondamentales

    The Knesset (1958)
    State Lands (1960)
    The President (1964)
    The Government (1968)
    The State Economy (1975)
    Israel Defense Forces (1976)
    Jerusalem (1980)
    The Judiciary (1984)
    The State Comptroller (1988)
    Human Dignity and Liberty (1992)
    Freedom of Occupation (1992)

    Source : M.F.A Réalités d’Israël

    Backie

  • Tu ne changes pas, toi !
    28 avril 2003, par
    Alain SanMartin   [retour au début des forums]

    L’adresse que tu donnes pour la Knesset en hébreu, n’est pas bonne. La bonne adresse est :

    http://knesset.gov.il/index.html

    sans le triple W, ma chère Backie, sinon tu nous mène droit vers la page inconnue !

    Pfff ! Il faut croire que sans moi tu es paumée. :o))

    J’y suis allé faire un petit tour et j’y suis revenu aussitôt car j’y perds mon latin avec l’hébreu. Quand vas-tu nous faire la traduction ?

  • > La Constitution de l’Etat d’Israël
    2 décembre 2003, par
    tom   [retour au début des forums]

    ytytiujkjok
    tuoiul,gfj,cvjs
    felhjk:fgjh

Hitler ? Je ne connais pas !
27 juillet 2002, par Alain   [retour au début des forums]

Travaillant un peu sur mon site de la seconde guerre mondiale, et en en parlant avec des amis ou collègues, je m’aperçois que si personne n’ignore que Hitler était un monstre, en revanche peu de personnes connaissent sa vie privée.

Hitler était-il incestueux ?
Personne ne peut dire s’il passa aux actes. En revanche, il est certain que Hitler était amoureux d’une nièce. Tellement amoureux qu’il lui avait acheté un appartement luxueux pour lui rendre visite. Un jour où il y eu une scène de ménage, la jeune fille ne le supporta pas et alla se suicider. Adolf en fut profondément touché pendant très longtemps, déclara son chauffeur.

Hitler était-il fils unique ?
Oui et non. En effet Hitler eu trois frères avant lui, mais ils ne vécurent pas très longtemps. Pas de pot, Adolf ne suivit le chemin de ses frangins que le 30 avril 1945.

Hitler était-il peintre en bâtiment ?
Non. Il paignait des toiles (mieux que la moyenne mais n’était quand même pas un grand artiste). A deux reprises il rata le concours d’entrée aux Beaux-Arts. Par dérision on laissa entendre qu’il était peintre en bâtiment. D’ailleurs pour survivre Adolf paignait des cartes postales qu’il vendait dans les rues.

Hitler aimait-il ses parents ?
Pour ce qui est de sa mère, Klara, il la vénérait. Jusque dans son bunker il avait emporté sa photo. Lorsqu’elle mourut, le médecin qui la soignait dit : « Adolf eu une peine immense ». Pour ce qui est de son père, Adolf le détestait. Il faut dire que le fonctionnaire impérial, Aloïs, était du genre brutal. Leurs relations étaient donc très mouvementées.

Hitler avait-il du sang juif dans les veines ?
Légende propagée par ceux qui veulent impliquer les Juifs dans le génocide. Son père, avant lui, détestait les Juifs. Certains ont dit que sa mère était juive, d’autres que la grand-mère paternelle l’était. Désolé de décevoir ces braves gens mais Hitler n’avait pas de sang juif dans ses petites veines d’exterminateur. Tiens personne n’a dit, par contre, qu’il y avait des homosexuels, des tsiganes, des slaves,... pourtant il avait aussi de la haine pour eux, non ? N’avait-il pas soutenu son pote Hans Frank que celui-ci avait déclaré : "Les Polonais doivent devenir les esclaves du grand Reich allemand"

Hitler était-il fils et cousin de ses parents ?
Oui. Pourquoi ? Simplement parce que ses parents, Klara et Aloïs, ayant plus de 23 ans d’écart avec sa femme, étaient des cousins germains. Hitler était donc un petit cousin de son papa et de sa maman.

Existe-t-il une photo officielle où l’on voit Adolf et Eva ensemble ?
Aucune photo. Celles où on peut les voir ensemble ne sont que des photos prises lors d’instants privés. En effet Hitler avait interdit à sa bien-aimée de paraître en public avec lui. Eva en était très affectée, car très amoureuse, mais elle respecta la règle.

Existe-t-il une photo de Hitler mort ?
Oui et non. En effet une photo a circulé indiquant qu’il s’agissait d’Adolf mort. Mais aucune certitude quand à la réalité de cette photo. Cependant la personne que l’on peut voir sur cette photo ressemble très fort au dictateur.

Que mangeait Hitler ?
Et bien le bougre était végétarien et refusait que l’on tua un animal même pour se nourrir. Une expression dit que ceux qui aiment les bêtes ne feraient pas de mal à un homme. Nom d’un chien ! Le père Adolf serait-il l’exception qui confirmerait la règle ?

Eva était-elle naturiste ?
Oui. Mademoiselle aimait se baigner nue. Adolf en riait quand il voyait des films de son Eva en tenue d’Eva justement. Il faut dire qu’ayant vu l’un de ces films… et bien, la bougresse n’est pas si mal foutue que ça et on comprend que l’Adolf aimait à se reposer dans son nid d’aigle pour oublier « ses malheurs » de Führer !

Tout le monde sait qu’il y a eu un attentat contre Hitler en 1944. Mais était-ce le seul ?
Non. Au total il y eu 7 tentatives, sans compter celle de la brasserie qui semble plutôt une mise en scène des nazis pour le faire passer pour un martyre. Mais la tentative de 1944 fut la plus sérieuse car dans celle-là Hitler fut blessé au bras, au dos et ses cheveux furent grillés.

Passons aux potes d’Adolf :

J’ai entendu très souvent dire que le gugus qui a dit : « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver ! » était le nabot de Goebbels. Est-ce vrai ?
Et bien non. Ce n’est pas monsieur propagande, c’est monsieur Baldur von SCHIRACH (1907-1974), de père allemand et de mère américaine. A noter que ce type eu un rôle important dans l’embrigadement nazi, qu’il mena une politique d’arrestations et de déportation des Juifs, mais qu’il protesta, en 1943, contre l’extermination systématique. Alors il tomba en disgrâce. Au procès de Nuremberg il fut condamné à 20 ans de prison.

Tiens puisqu’on parle du boiteux, car Goebbels boitait, est-ce que c’était un infanticide ?
Oui. Le 29 avril 1945, avant de se foutre en l’air, l’ordure exécuta ses enfants.

Göring était-il un drogué ?
Vi ! Monsieur le gros Göring ou Goering (au choix) était un drogué. Lors de putsch de 1923, auquel le grassouillet participait, il fut blessé sérieusement. Pour calmer la douleur on lui fila de la drogue et cochonnet s’y habitua.

La paparazzi SanMartin

Nous sommes le 16 juillet
16 juillet 2002, par Alain   [retour au début des forums]

Souvenez-vous, c’était hier. L’opération se nomme "vent printannier". L’ordre donné à la police français est d’arrêter tous les Juifs étrangers. Mais un excès de zèle de nos fonctionnaires fait qu’on arrête aussi les Juifs français. De même cet excès de zèle fait que l’on n’arrête pas que des adultes mais aussi des enfants.

Tous les Juifs arrêtés sont conduits à Drancy (Seine-Saint-Denis 93) ou au Vélodrome d’Hiver (le Vel’d’Hiv) au boulevard de Grenelle (aujourd’hui disparu).Plus de 7 000 personnes s’y trouvent entassées, dont près de 4 000 enfants.

Il n’y a ni eau, ni nourriture, ni installations sanitaires. Ces gens savent qu’on doit les tranférer vers des camps mais beaucoup ignorent encore le sort qui leur sera réservé.

Prévenus qu’une rafle se préparait beaucoup de Juifs ont eu le temps de s’enfuir, certains ont préféré se suicider plutôt que d’être arrêtés.

Français, n’oublions pas que tous nos patriotes n’ont pas été que des Résistants ou des soldats de la France Libre. Il y avait aussi des salauds !

Il en arrive des choses à nos présidents de la République.
16 juillet 2002, par Alain   [retour au début des forums]

Il n’y a pas eu tant d’attentats que ça sur nos chers présidents de la République. Mais voilà quelques cas qui ont marqué l’histoire des faits divers.

- Marie-François SADI CARNOT :
Le 25 juin 1894, alors que le président séjournait à Lyon pour l’inauguration de l’exposition du Commerce et de l’Industrie, il fut mortellement frappé par l’anarchiste italien Santo Caserio qui disait vouloir venger la mort de Vaillant, guillotiné pour son acte criminel à la Chambre.

- Félix Faure :
Le 16 février 1899, il mourut subitement d’une apoplexie dans les bras d’une femme réputée pour ses mœurs légères, qu’il recevait dans un salon de l’Elysée. Ce fait divers fut suivie d’une agitation politique emmenée par Paul Déroulède qui tenta de soulever l’armée contre la république parlementaire.

- Emile Loubet :
En 1899, lors de la remise du prix de l’Arc de Triomphe aux courses d’Auteuil, un exalté fit voler d’un coup de canne le haut-de-forme du président.

- Paul Deschanel :
En mai 1920, au kilomètre 110 avant Montargis (près d’Orléans), le cheminot Rateau fait sa tournée après le passage du rapide. Soudain il rencontre un homme, marchant sur la voie ferrée, en pyjama et pieds nus « Mon ami, ça va vous étonner, vous ne me croirez pas mais je suis le président de la République » Notre président venait de tomber du train. Comment ? Plusieurs versions : il voulait satisfaire un besoin naturel et s’est trompé de porte (louche). La fenêtre de son compartiment étant ouverte, certains laissèrent entendre qu’il aurait voulu prendre l’air et serait tombé de la fenêtre (louche encore). Mais il faut dire que notre président était, comment dire ?… assez spécial. Ainsi quelques jours avant cet « accident », à Menton, il ramassa dans la boue des fleurs qu’on lui avait jetées et les renvoya à la foule assez surprise. Peu après l’accident, le 10 septembre, ont le vit presque nu se baignant dans une des pièces d’eau du château de Rambouillet

- Paul Doumer :
Le 06 mai 1932, il tombe sous les balles de l’émigré russe Gorguloff, alors qu’il n’a que 11 mois de fonction. A noter que lors de la 1ère guerre mondiale il avait perdu quatre de ses fils.

- Albert Lebrun :
Le 23 août 1943, il est arrêté par la Gestapo et interné au château d’Iher, dans le Tyrol bavarois. Pour raison de santé il obtient un élargissement peu avant la fin de la guerre. A sa libération il sollicita sa réintégration comme président car son mandat ne se terminait qu’en 1946. Mais de Gaule ne répondit pas à sa demande.

- Edouard Daladier :
Lors de l’avènement de Pétain au pouvoir, il fut arrêté et mis en résidence surveillée. On le traduit devant un tribunal en février 1942 (procès de Riom) et on le livre aux Allemands. Il est déporté à Buchenwald en avril 1943 et il est libéré en 1945.

- Charles de Gaule :
Il détient le record des attentats : 5.
Le 08 septembre 1961, à Pont-sur-Seine (Aube), une bouteille de gaz remplie de plastic explose au passage de sa voiture.
Le 23 mai 1962, sur le perron de l’Elysée, il devait tomber sous les balles d’un tireur qui devait se situer en face.
Le 22 août 1962, au Petit-Clamart, sa voiture est criblée de balles par le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry.
Le 14 août 1964, au Mont-Farron (Toulon) une bombe dissimulée dans une potiche est découverte quelques jours après la visite du président. La bombe n’avait pas explosée.

- François Miterrand :
A part un certain attentat qui laisse planer quelques doutes sur son authenticité et sa maladie, François Miterrand a eu d’exceptionnels deux cas : le suicide de son premier ministre Pierre Beregovoy (1er mai 1993) et celui de l’un de ses conseillers, dans son bureau de l’Elysée, François de Grossouvre (07 avril 1994).

- Jacques Chirac :
Le 14 juillet 2002, sur les Champs Elysée un illuminé d’extrême-droite cherche à le tuer avec une 22 long-rifle. A cette distance du président ? Avec une 22 ? Au milieu d’une telle foule ? Avec une cible mobile ? Pfff ! A Kennedy on lui avait donné beaucoup moins de chance !

Nous sommes le 15 juillet
15 juillet 2002, par Alain   [retour au début des forums]
La Seconde Guerre Mondiale

Comme je suis en plein dans la seconde guerre mondiale voici ce qui s’est passé un 15 juillet :

- En 1940 : Les Italiens bombardent la base navale britannique d’Aden dans le golfe d’Aden.

- En 1941 : Les Soviétiques lancent une contre-attaque dans la partie sud de la "ligne Louga", entre le lac Ilmen et Soltsy. Les Américains installent une base aéronavale à Argentia, dans l’île de Terre-neuve. En France, à Paris, des universitaires, guidés par Philippe Viannay, fondent le journal clandestin "Défense de la France". Les Alliés s’emparent de Beyrouth.

- En 1942 : En Afrique du Nord, deux contre-attaques de chars italo-allemands permettent la reconquête d’une partie du terrain perdu dans le secteur de la crête de Ruweisat. Les Soviétiques reconnaissent la perte de Bogoutchar et Millerovo tandis que les Allemands avancent rapidement vers Rostov, près de l’embouchure du Don.

- En 1943 : En Sicile, dans la nuit, deux compagnies de la brigade Durham de la 50è division passent à gué le Simeto à l’ouest du pnt Primasole. En France, à Drancy, départ de trois trains de déportés pour le camp de Struthoff, parmi lesquels se trouvent le général Delestraint. Ce dernier ira ensuite à Dachau où il sera fusillé en 1945.

- En 1944 : En URSS, les Soviétiques reprennent Opotchka, au sud d’Ostrov et du lac Peipous. Le 4è corps américain progesse rapidement en direcction de Livourne tandis que deux régiments, le 168è et le 133è, poussent en direction de Pise. La VIIIè armée britannique passe à l’attaque en direction d’Arezzo. Le gouvernement italien est à nouveau transféré à Rome. La 1ère armée américaine prépare des opérations contre Saint-Lô et Coutances. En Birmanie, le commandant japonnais de Myitkyina envisage de tenter une trouée à travers les forces américaines qui les encerclent. En Normandie, Montgomery et Bradley se mettent d’accord : le prochain objectif sera Cherbourg. Les maquisards du Vercors repoussent une attaque des Allemands à Saint-Nizier.

- En 1945 : Aux Philippines les opérations américaines, dans la baie de Sarangani, se poursuivent avec succès.

Archivage
1er juillet 2002, par rocbo   [retour au début des forums]
archives

Afin d’alléger ce forum, les messages précédents ont été archivés
-  TARGET="_blank">Voir les archives du forum

Merci à tous et plus particulièrement à DoM et à Alain pour leurs contributions.

La seconde guerre mondiale
28 juin 2002, par Alain   [retour au début des forums]
1939-1945 La seconde guerre mondiale

Des sites sur la seconde guerre mondiale il y en a des tonnes. Tant pis ! Je vais moi aussi créer un site sur cette époque. Vous n’y verez rien d’original puisque tout ou presque tout est ou a été dit. Enfin vous y verrez quand même quelques films en WMV (fonctionne avec le Media Player)tournés par des amateurs de cette époque dont l’un de ces amateurs est Eva Hitler en personne. Que filme-t-elle ? Son abominable amant, bien sûr, en compagnie de ses copains du moment.

Léon BLUM
28 mai 2002, par Alain   [retour au début des forums]

Pourquoi parler de Léon Blum ? Parce qu’il n’est resté que peu de temps au pouvoir et pourtant on parle beaucoup de lui pour toutes les avancées sociales.

Léon Blum est un esthète, un homme avide de justice et de morale. C’est un disciple de Jean Jaurès, c’est un des artisans du Front populaire qui incarne le socialisme de son époque.

Ancien normalien qui mène de front une carrière juridique et littéraire, Léon blum est originaire d’une famille israélite. C’est sous l’influence de Lucien Herr qu’il devient socialiste.

En 1914-1916, Léon Blum est chef du cabinet du socialiste Marcel Sembat et devient l’un des avocats de l’Union sacrée. En 1920, il est avec Jean Jaurès le principal interlocuteur du congrès de Tours. Il s’oppose à la transformation de la SFIO en SFIC et les communistes le haïront toujours. En 1929, il devient député et président du groupe parlementaire socialiste.
En 1936, alors que deux millions d’ouvriers sont en grève, Blum est élu président du Conseil et forme le Front populaire. Son gouvernement sera contesté par les communistes et l’extrême-droite, ce dernier n’acceptant pas ce président d’origine juive. Très rapidement Léon Blum agit et prend des mesures spectaculaires : augmentation des salaires de 12%, semaine de 40 heures, deux semaines de congés payés, etc. L’euphorie est à son comble mais ne dure pas. Léon Blum doit faire face à la guerre civile espagnole et vote, à contre-cœur, la non-intervention en Espagne. Il se le reprochera toute sa vie.

Devant la montée des fascismes (parti populaire de Jacques Doriot, les Croix de feu), la dévaluation et la fuite des capitaux, le gouvernement de Blum ne tient plus. En 1937, il est renversé. Ce qui fut une avancée spectaculaire dont on parlera longtemps, n’a duré qu’un an.

Léon Blum condamne le pacte de Munich qu’il dit être un « lâche soulagement ». Le 10 juillet 1940, il sera des 80 parlementaires qui refusent de voter les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Arrêté par le régime de Vichy, il est jugé au procès de Riom, en 1942, où il prononce un admirable réquisitoire. Vichy le livre aux Nazis qui le déportent. Il est libéré par les Américains.

A son retour, il continue de jouer un rôle dans l’avènement de la IVè République.

Ses adversaires comme ses amis pensent que Léon Blum a été un homme courageux tout au long de sa vie.

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442