rocbo menu


Le manifeste de la jeunesse de Gaza
Jeunes artistes et militants associatifs de la bande de Gaza

mercredi 29 décembre 2010, par rocbo

Dans la même rubrique


Tabac : Ah les belles images !
C’est quand le bonheur néolibéral ?
La ferme des animaux
J’m’accuse ...!
Est-ce que le fond de l’Ère effraie ?
La résistible ascension d’Jean-Marie
Unhate, à bouche que veux-tu !!!
Sauvons Amina Lawal Kurami
Immense 11 janvier !
Placid ? Pan sur l’museau !!!
Un an déjà O Capitaine ! Mon Capitaine !
La dialectique sarkozyenne
Pas de "J’aime pas" chez Facebook
Chapeau bas Obama
Tauromachie, patrimoine pour qui ?
L’Europe ?... C’est Byzance !
Charlie Hebdo condamné, victoire de Siné
Plus michard que Lagarde, tu meurs.
Gentils, de ma merdre, garde à vous !
UMP, Union Mauvais Perdants ?
Jeunes, Rroms, Gens du voyage ...
Quand le Luc Ferry boite
Faut-il avoir honte de SPIP ?
Fukushima de 5 à 7
De quoi Achille est-il le nom ?
Quand le fond de l’Ère ... On fraye
Où est le bec ? Gallaire !!!
Galbraith au secours de Flanby
Joyeux Noël
Rassemblement de fileuses

Thèmes connexes :
Guerre et Paix
Les caporaux de Souain
Henri Alleg 1921 - 2013
Maudite soit la guerre
La bande de Gaza
Cristal rouge
Moi, mon colon, cell’ que j’préfère
Commémoration du 8 mai 1945
Le dessous des cartes
Les « carnets de guerre » de WikiLeaks
La tragédie de Gaza

Articles récents
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot
jeudi 16 juin
Le prix de la vie
Médecins du monde dénonce le prix exorbitant des médicaments


Nous avons trois exigences : nous voulons être libres, nous voulons être en mesure de vivre normalement et nous voulons, la paix. Est-ce trop demander ?”

 

Le manifeste de la jeunesse de Gaza
Par Gaza Youth Breaks Out
Collectif de jeunes artistes et militants associatifs de la bande de Gaza

Merde au Hamas.
Merde à Israël.
Merde au Fatah.
Merde à l’ONU et à l’Unrwa.
Merde à l’Amérique !

Nous, les jeunes de Gaza, on en a marre d’Israël, du Hamas, de l’occupation, des violations permanentes des droits de l’homme et de l’indifférence de la communauté internationale. Nous voulons crier, percer le mur du silence, de l’injustice et de l’apathie de même que les F16 israéliens pètent le mur du son au-dessus de nos têtes, hurler de toute la force de nos âmes pour exprimer toute la rage que cette situation pourrie nous inspire.

Nous sommes comme des poux coincés entre deux ongles, nous vivons un cauchemar au sein d’un autre cauchemar. Il n’y a pas d’espace laissé à l’espoir, ni de place pour la liberté.
Nous n’en pouvons plus d’être piégés dans cette confrontation politique permanente, et des nuits plus noires que la suie sous la menace des avions de chasse qui tournent au-dessus de nos maisons, et des paysans innocents qui se font tirer dessus simplement parce qu’ils vont s’occuper de leurs champs dans la zone « de sécurité », et des barbus qui se pavanent avec leurs flingues et passent à tabac ou emprisonnent les jeunes qui ont leurs idées à eux, et du mur de la honte qui nous coupe du reste de note pays et nous enferme dans une bande de terre étriquée.

- On en marre d’être présentés comme des terroristes en puissance, des fanatiques aux poches bourrées d’explosifs et aux yeux chargés de haine ;
- marre de l’indifférence du reste du monde, des soi-disant experts qui sont toujours là pour faire des déclarations et pondre des projets de résolution mais se débinent dès qu’il s’agit d’appliquer ce qu’ils ont décidé ;
- marre de cette vie de merde où nous sommes emprisonnés par Israël, brutalisés par le Hamas et complètement ignorés par la communauté internationale.

Il y a une révolution qui bouillonne en nous, une énorme indignation qui finira par nous démolir si nous ne trouvons pas le moyen de canaliser cette immense énergie pour remettre en cause le statu quo et nous donner un peu d’espoir.

Le dernier coup qui a encore aggravé notre frustration et notre désespoir s’est produit le 30 novembre, quand des miliciens du Hamas ont débarqué au siège du Sharek Youth Forum (www.sharek.ps, une organisation de jeunesse très active à Gaza) avec leurs fusils, leurs mensonges et leur agressivité. Ils ont jeté tout le monde dehors, arrêté et emprisonné plusieurs personnes, empêché Sharek de poursuivre ses activités ; quelques jours plus tard, des manifestants regroupés devant le siège de Sharek ont été agressés, battus et pour certains emprisonnés.

C’est vraiment un cauchemar au sein d’un autre cauchemar que nous vivons. Il n’est pas facile de trouver les mots pour décrire la pression qui s’exerce sur nous. Nous avons difficilement survécu à l’opération « Plomb durci » de 2008-2009, quand Israël nous a systématiquement bombardé la gueule, a détruit des milliers de logements et encore plus de vies et de rêves. Ils ne se sont pas débarrassés du Hamas comme ils en avaient l’intention mais ils nous ont fichu la trouille pour toujours, et le syndrome du « stress post-traumatique » s’est installé à jamais en chacun de nous, parce qu’il n’y avait nulle part où fuir les bombes.

Nous sommes une jeunesse au cœur lourd. Nous portons en nous un poids tellement accablant qu’il nous empêche d’admirer le coucher de soleil : comment pourrait-on, alors que des nuages menaçants bouchent l’horizon et que des souvenirs effrayants passent dans nos yeux à chaque fois que nous les fermons ?

Nous sourions pour cacher la douleur, nous rions pour oublier la guerre, nous gardons l’espoir pour ne pas nous suicider tout de suite. Au cours des dernières années, Hamas a tout fait pour prendre le contrôle de nos pensées, de notre comportement et de nos attentes.

Nous sommes une génération de jeunes qui se sont déjà habitués à évoluer sous la menace des missiles, à poursuivre la mission apparemment impossible qui consiste à mener une existence normale et saine, et nous sommes à peine tolérés par une organisation tentaculaire qui s’est étendue à travers notre société, tel un cancer malveillant déterminé à détruire dans sa propagation jusqu’à la dernière cellule vivante, la dernière opinion divergente, le dernier rêve possible, à paralyser chacun de nous en faisant régner la terreur.

Et tout ça arrive dans la prison qu’est devenu Gaza, une prison imposée par un pays qui se prétend démocratique. A nouveau l’histoire se répète dans toute sa cruauté et tout le monde a l’air de s’en moquer.

Nous vivons dans la peur. Ici, à Gaza, nous avons peur d’être incarcérés, interrogés, battus, torturés, bombardés, tués.

Nous avons peur de vivre parce que chaque pas que nous faisons doit être sérieusement considéré et préparé, parce qu’il y a des obstacles et des interdits partout, parce qu’on nous empêche d’aller où nous voulons, de parler et d’agir comme nous le voulons et même parfois de penser ce que nous voulons, parce que l’occupation colonise nos cerveaux et nos cœurs, et c’est tellement affreux que c’est une souffrance physique, que nous voulons verser des larmes de révolte et de colère intarissables.

Nous ne voulons pas avoir de haine, ressentir toute cette rage, et nous ne voulons pas être encore une fois des victimes. Assez ! Nous en avons assez de la douleur, des larmes, de la souffrance, des contrôles, des limites, des justifications injustifiées, de la terreur, de la torture, des fausses excuses, des bombes, des nuits sans sommeil, des civils tués aveuglément, des souvenirs amers, d’un avenir bouché, d’un présent désespérant, des politiques insensées, des politiciens fanatiques, du baratin religieux, de l’emprisonnement. Nous disons :

ASSEZ ! Ce n’est pas le futur que nous voulons !
Nous avons trois exigences :
- nous voulons être libres,
- nous voulons être en mesure de vivre normalement
- et nous voulons la paix.
Est-ce que c’est trop demander ?

Nous sommes un mouvement pacifiste formé par des jeunes de Gaza et des sympathisants de partout ailleurs, un mouvement qui continuera tant que la vérité sur ce qui se passe chez nous ne sera pas connue du monde entier, et à tel point que la complicité tacite et la tonitruante indifférence ne seront plus acceptables.

Ceci est le manifeste pour le changement de la jeunesse de Gaza !

Nous allons commencer par rompre l’occupation qui nous étouffe, par nous libérer de l’enfermement mental, par retrouver la dignité et le respect de soi.

Nous garderons la tête haute même si nous rencontrons le refus. Nous allons travailler nuit et jour pour changer la situation lamentable dans laquelle nous nous débattons. Là où nous nous heurtons à des murs, nous construirons des rêves. Nous espérons que vous qui lisez maintenant ces lignes, oui, vous, vous nous apporterez votre soutien.

Pour savoir sous quelle forme c’est possible, écrivez sur notre mur ou contactez-nous directement à freegazayouth@hotmail.com Nous voulons être libres, nous voulons vivre, nous voulons la paix.

Traduit de l’anglais par Bernard Cohen. Libé

 

Liens
- Gaza Youth Breaks Out sur Facebook
- Sharek Youth Forum
- blog d’IsraelPalestine

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



1692 visiteur(s).
3 contribution(s).

Le manifeste de la jeunesse de Gaza , par le journal de personne
Le manifeste de la jeunesse de Gaza , par gyro
Le manifeste de la jeunesse de Gaza




Le manifeste de la jeunesse de Gaza
10 mars 2011, par le journal de personne   [retour au début des forums]
j’accuserais !

J’accuserais !

Un internaute m’a envoyé cette vidéo toujours d’actualité pour éprouver mon amour pour les plus nobles causes.
Comment je peux réagir à la gifle de cet enfant de Gaza, qui a à peine 10 ans ?
En m’identifiant à sa maman par exemple… et au lieu de verser une larme de sang,
j’ai envie de l’embrasser tendrement et le féliciter pour avoir soulevé les bonnes questions...
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/jaccuserais/

Le manifeste de la jeunesse de Gaza
13 février 2011, par gyro   [retour au début des forums]

®ocßo...

e_merci tjrs et encor pour tout ton travail sur cet OPEN WAY.
- et ce que tu fais sur ce site.

Amicalement

paul
Wiki_knowledge on Edge Leaks

sourire

Le manifeste de la jeunesse de Gaza
29 décembre 2010   [retour au début des forums]

j ai 53 ans, ne suis plus très jeune... quoique... , le coeur n’a pas d’âge...
Bravo pour ta déclaration ; bravo pour votre combat pour refuser d’échapper à un danger pour tomber dans un autre, bravo pour votre courage d’ ETRE VOUS MEMES. La liberté, beaucoup de Juifs l’ont voulue, et sont morts pour l’obtenir. La liberté vous la méritez, vous aussi, dans votre combat, pour simplement EXISTER, sans devoir vous soumettre aux mouvements islamistes, qui, au pouvoir, vous rendraient, à votre tour, esclaves d’eux.
Merci pour ce beau message de Noêl que vous semblez incarner.
Voilà un petit message de compréhension et de sympathie, ... et d’amour dans notre Dieu unique, à TOUS

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442