rocbo menu


Galbraith au secours de Flanby
John Kenneth Galbraith, économiste (1908-2006)

lundi 7 mai 2012, par rocbo

Dans la même rubrique


Appel contre la guerre à l’intelligence
Allumez La Mèche !!
Faut-il avoir honte de SPIP ?
Pour Cellou Diallo, contre son expulsion
C’est Inrocks ! c’est une pique ! c’est Imcap !
Villepin se fout de Gnou mais s’en sert
Gentils, de ma merdre, garde à vous !
Enchères inversées
La ferme des animaux
Lachez-moi les iBaskets
Chapeau bas Obama
La France troublée par l’incertitude Trump
Histoire de l’immigration
Identité Nationale 2 dot nought
Esso veut baillonner Greenpeace.fr
Un nouveau pape
Ya pas que Keynes dans la vie
The Stanford Prison Experiment
Intelligence Artificielle & Robotique
Julien Coupat : Tant qu’on a la santé
Le jargon informe à tiques des politiques
Où est le bec ? Gallaire !!!
Charte des services publics
Siné-bis
Affaire Siné
Jeu de go : l’IA de Google bat l’humain
Bonne année 2010
De quoi Achille est-il le nom ?
La Nouvelle campagne de Michel-Édouard
La trouée de Bâle à l’honneur

Thèmes connexes :
poleis
Eduard Douwes Dekker, dit Multatuli
Enragé et situationnistes
Rosa Luxemburg
Irlande du Nord, Potemkine & G8
Vuillaume, Mes Cahiers rouges
Quand le fond de l’Ère ... On fraye
Mai 68 relifté (canard dixit)
Le Testament du curé Meslier
Une révolution biologique qui avorta
Debord ? C’est tout BeNeF !
politique
« Un an... et toutes ses dents ! »
L’AN 01 de GéBé
Henri Alleg 1921 - 2013
Kriegspiel
La désobéissance civile
Au guy l’an neuf
Écrits politiques, Textes, Revues
Enragez-vous !
Bobines Rebelles
Les années 68 au cinéma

Articles récents
lundi 11 juin
Ursula, Calimero ? Joker !
Mise à jour de mes tweets en ligne.
lundi 16 avril
Le 5 Mai, faisons la fête à Macron
Francois Ruffin et les journaux CQFD et Fakir_
mercredi 11 avril
BHL, le botulisme et Nobel
Mise à jour de l’oiseau
lundi 19 février
Blanquer et Ferry sont dans un bateau
Pourquoi les Bac Pro n’ont-ils pas Philo ?
mardi 16 janvier
Quand l’tweet ère, tout n’est pas perdu.
Quand l’étron bine en scope
dimanche 31 décembre
Bonne année 2018
C’n’est pas parce que not’ président se prend pour Midas que…
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois


Bon, le rejet de NS et l’élection de Flamby ne va, pour autant, promouvoir la pensée du génial barbu et du non moins génial Fourier (pas Joseph mais Charles). Aussi, ne pouvant que gérer un système aux abois, je conseille à notre normal président de lire la prose d’un certain John Kenneth Galbraith.

John Kenneth Galbraith, économiste (1908-2006)

J The Great Crash 1929ohn Kenneth Galbraith (1908-2006), conseiller économique de différents présidents des États-Unis, de Franklin Roosevelt à JFK et Lyndon Johnson, n’a jamais cessé d’observer l’évolution des économies depuis The Great Crash 1929 écrit en 1955 jusqu’aux pires dérives du capitalisme actuel, qu’il dénonce dans The Economics of Innocent Fraud, 2004.

Les économies des pays développés croulant sous les biens, le problème principal n’est pas l’affectation des ressources dans une situation de rareté, mais celui de la bonne répartition des productions de ces différents biens en vue de maximiser le bien-être social

Extraits de L’art d’ignorer les pauvres
Nous vivons une époque où les allégations d’incompétence publique vont de pair avec une condamnation générale des fonctionnaires, à l’exception de ceux travaillant pour la défense nationale. La seule forme de discrimination toujours autorisée aux Etats-Unis est la discrimination à l’endroit des employés du gouvernement fédéral, en particulier dans les activités relevant de la protection sociale. Force est donc de constater que la condamnation actuelle de toute action et administration gouvernementales est en réalité l’un des éléments d’un dessein plus vaste : refuser toute responsabilité à l’égard des pauvres.
La deuxième méthode consiste à expliquer que toute forme d’aide publique aux indigents serait un très mauvais service à leur rendre. Elle détruit leur moral. Elle les détourne d’un emploi bien rémunéré. Elle brise les couples, puisque les épouses peuvent solliciter des aides sociales pour elles-mêmes et leurs enfants. C’est sans doute la plus influente de nos fantasmagories.
Troisième méthode, liée à la précédente, pour se laver les mains du sort des pauvres : affirmer que les aides publiques ont un effet négatif sur l’incitation à travailler. Elles opèrent un transfert de revenus des actifs vers les oisifs et autres bons à rien, et, de ce fait, découragent les efforts de ces actifs et encouragent le désœuvrement des paresseux.
La quatrième technique permettant de se soulager la conscience est de mettre en évidence les effets négatifs qu’une confiscation de leurs responsabilités aurait sur la liberté des pauvres. La liberté, c’est le droit de dépenser à sa guise, et de voir l’Etat prélever et dépenser le minimum de nos revenus.
C’est sans doute la plus révélatrice de toutes les arguties, car quand il s’agit des pauvres, on n’établit plus aucune relation entre leurs revenus et leur liberté. Chacun conviendra pourtant qu’il n’existe pas de forme d’oppression plus aiguë, pas de hantise plus continue que celles de l’individu qui n’a plus un sou en poche. On entend beaucoup parler des atteintes à la liberté des plus aisés quand leurs revenus sont diminués par les impôts, mais on n’entend jamais parler de l’extraordinaire augmentation de la liberté des pauvres quand ils ont un peu d’argent à dépenser. Les limitations qu’impose la fiscalité à la liberté des riches sont néanmoins bien peu de chose en regard du surcroît de liberté apporté aux pauvres quand on leur fournit un revenu.
Enfin, quand tous les raisonnements précédents ne suffisent plus, il reste le déni psychologique. Il s’agit d’une tendance psychique qui, par des biais variés, nous conduit par exemple à éviter de penser à la mort. Elle amène beaucoup de gens à éviter de penser à la course aux armements, et donc à la ruée vers la probable extinction de l’humanité. Le même mécanisme est à l’œuvre pour s’épargner de penser aux pauvres, qu’ils soient en Ethiopie, dans le sud du Bronx ou à Los Angeles. Concentrez-vous sur quelque chose de plus agréable, nous conseille-t-on alors.
Telles sont les méthodes auxquelles nous avons recours pour éviter de nous préoccuper du sort des pauvres. Toutes, sauf peut-être la dernière, témoignent d’une grande inventivité dans la lignée de Bentham, Malthus et Spencer.

 

Liens
- John Kenneth Galbraith
- L’art d’ignorer les pauvres
- Liste des économistes depuis Aristote

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



716 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442