rocbo menu

Oskar Vangerow : La technique du grattage

Instructions de travail pour futurs dessinateurs en publicité avec 130 illustrations
AVANT - PROPOS

Lorsqu'il y a cent ans, on lança le carton de grattage sur le marché, la technique du grattage commença à se servir de plus en plus de ce merveilleux matériel, qui va faire l'objet du présent traité. Cela devint un réel plaisir de pouvoir imiter la xylographie et d'arriver en peu de temps à contrefaire les effets de la gravure sur bois. Tout d'abord cette technique ne fut utilisée que par les artistes et pour la reproduction d'images dans des revues. On la mit même à la portée des enfants, qui se firent un jeu de creuser les contours imprimés sur le carton blanc et de colorier légèrement les parties intermédiaires.

C'est seulement depuis une cinquantaine d'années, au moment où la publicité commence à prendre son essor et à exiger un style nuancé et se renouvelant sans cesse que l'on se mit à utiliser également la technique du grattage dans l'art graphique et le dessin publicitaire. Les clichés, qui étaient effectués d'après des photographies, ne permettaient pas une impression gaufrée, n'attiraient pas assez l'attention sur ce que la publicité veut souligner. De plus, l'impression ne prenait pas si l'on n'utilisait pas du papier bien satiné par conséquent, il était impossible d'utiliser cette technique pour l'impression sur du papier-journal ou du papier d'emballage.

Au cours des années, les artistes en publicité ont acquis une grande expérience et accumulé un bon nombre de trucs dans la technique du grattage sur carton, mais ils ont livré très peu de leurs observations. Le présent livre désire remédier à cet état de choses. Il me paraît être le meilleur du genre. Les dessinateurs en publicité y trouveront, à côté de beaucoup de choses qu'ils savent déjà, des indications qui leur seront précieuses. Pour le débutant, c'est une initiation à la technique du grattage depuis le début.

L'édition de ce livre n'a été possible que grâce aux nombreuses images que le dessinateur en publicité Robert Weisz à Malmoe a effectuées pour moi, ce dont je voudrais encore le remercier vivement ici; c'est grâce à lui que l'idée qui était à la base de cet ouvrage a pu en somme être réalisée.
Le présent livre paraîtra tout d'abord en allemand, en anglais et en français.

Vienne, septembre 1958
Oskar Vangerow

Les images 47 à 50 représentent une montre-bracelet avec un bracelet en cuir, donc un motif se composant de différents genres de matières - du verre, du métal, du cuir. L'image 47 est une photo reproduite avec une trame à 20 lignes en autotypie. C'est un modèle bien insuffisant pour le dessinateur, mais il n'y en avait pas d'autre à disposition.
Image 48: Nous voyons ici comment les lignes auxiliaires et les contours ont été reproduits très soigneusement et avec une grande exactitude sur du carton de grattage blanc.
Image 49: Toutes les parties sombres sont remplies en noir, ce qui est effectué ici d'une façon particulièrement consciencieuse. De petits défauts sont corrigés au moyen du gratteur.
image 50: Après un séchage soigneux: les nuances ébauchées sont soulignées au moyen de fines raies. La surface différenciée du cadran, que l'on peut à peine voir sur la photo (image 47) est rendue par des lignes en rond et soigneusement nuancée vers les parties où tombe la lumière. On voit le grain du cuir du bracelet dessiné avec des détails un peu exagérés, pour que la reproduction soit plus vraisemblable.

La reproduction d'une automobile moderne est plus difficile. Il y a là très peu de points de repère et d'angles. Sur la photo, on voit beaucoup de reflets provenant des environs et des nuages. Plus une voiture est vernie, plus elle sera miroitante. Dans la technique du grattage, ces réflexions naturelles doivent être remplacées par des reflets neutres et cela surtout lorsque le fond environnant n'existe plus.
Image 98 : Les contours ont été dessinés sur carton de grattage blanc. On a tenu compte des reflets renvoyés par le toit de la station-service.
Image 99 : Nous voyons ici l'ébauchage des parties sombres de la voiture et la route (asphalte mouillé). On ébauche soigneusement des détails tels que les encadrements des fenêtres, !a marque de l'automobile. les phares, etc.
A l'image 100, nous voyons le dessin gratté. Les contours sont égalisés et atténues à l'aide de traits parallèles. Le rouge du feu arrière est marqué en gris, l'éclat du parechocs est travaillé avec soin, le tuyau d'échappement et les pneus sont modelés; cependant, l'arrière-plan étant moins important, il est présenté avec moins de contrastes et interrompu aux abords immédiats de la voiture par des traits grattés, pour que le véhicule soit davantage mis en évidence.

[Retour]

Hébergé par L'Autre.Net Logo L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442