rocbo menu

Yves Coineau : Comment réaliser vos dessins scientifiques

Matériels et méthodes pratiques

Yves Coineau, est directeur du Laboratoire de Zoogéographie de l'Université Paul-Valéry de Montpellier où il enseigne l'écologie et la biogéographie. Il est spécialiste de Microarthropodes du sol, et plus particulièrement d'Acariens (biologie, écologie, évolution).

L'intérèt qu'il porte à la fois au dessin et à la pédagogie l'a conduit à participer à la formation de jeunes chercheurs et de dessinateurs biologistes professionnels.

Pour un scientifique, l'iliustration d'une publication est souvent un sujet d'inquiétude. Nombreux sont les chercheurs et les étudiants qui se croient définitivement incapables d'effectuer une figure correcte.

Pourtant une publication scientifique doit presque toujours être illustrée et le dessin est une forme d'expression irremplaçable :

  • II traduit à un instant donné une réalité d'observation qui a moins de chance de se périmer que le texte qui raccompagne.
  • II a une valeur démonstrative et explicative que la meilleure photographie ne peut pas toujours assumer.
  • Pour effectuer un dessin, le chercheur doit effectuer un travail de synthèse et traduire sous une forme concrète toute une série d'informations issues de toute une suite de recherches.

Le but de ce livre est de montrer au chercheur qu'il est possible de dessiner sans être un artiste et qu'il suffit :

  • d'apprendre certaines techniques simples généralement peu coûteuses
  • de bien connaître le matériel existant pour les mettre en œuvre
  • de s'initier aux "trucs" et aux procédés permettant d'éviter les maladresses.
Fig. 4.3 - Crâne de renard constituant le sujet des figures suivantes.
Fig, 44 - Dessin aux traits. Les parties dans l'ombre sont épaissies et les traits du premier plan (arcade zygomatique) plus soutenus que ceux qui délimitent les contours les plus éloignés de l'observateur (perspective aérienne).
Fig. 4.5 - Modelé rendu par des hachures avec, ci-dessus, la méthode qui permet d'obtenir progressivement des valeurs de plus en plus sombres.
Fig. 4.6 - Modelé rendu à l'aide de traits et de points. On notera que dans l'orbite les points s'alignent suivant des courbes décrivant la cavité. Au-dessous de l'arcade zygomatique et à l'arrière du crâne un rideau oblique de points étirés projette une ombre destinée à reléguer les structures en second plan.
Fig. 4.8 - Dessin au trait anglais sur carte à gratter. Le dessinateur module l'épaisseur de chaque trait par zones pour que leur ensemble donne l'illusion des valeurs. Les traits sont à peu près équidistants. Ils enveloppent globalement les formes sans toutefois les décrire dans leurs détails.
Fig. 4.9 - Crâne de renard exécuté au crayon pour plastique et à l'encre de Chine sur un papier gaufré Glénan destiné aux impressions offset.
Fig 4.11 - Crâne de renard exécuté au crayon plastique et à la plume sur carte à gratter gaufrée anglaise scaper-board n° 22.

Table des matières

INTRODUCTION

TECHNIQUES D'IMPRESSION

LE CHOIX DU MATÉRIEL DE DESSIN
A - Les principaux supports.
Papier machine, papier calque, calques plastiques (Encres et gommes pour supports plastiques, Crayons et mines, nettoyants pour calques). Bristol. Lavis technique. Carte à gratter. Papiers ou cartes gaufrés. Matériel pour le découpage et le montage des figures ou de photographies (cutters, règle métallique lourde, colles).
B - Outils et instruments classiques
Crayons et porte-mine. Gommes et effaceurs pour crayons (gommes classiques, effaceurs plastiques). Plumes et porte-plume (porte-plume, types de plumes, stylo graphos). Pinceaux (pour lavis, aquarelle, peintures acryliques, entretien). Guides pour le trait (règles, règles déformables, pistolets, pochoirs, équerre, rapporteur, planches et tables à dessin). Encres. Compas. Grattoirs à fibre de verre et à lame.

PRINCIPES ÉLÉMENTAIRES DE DESSIN ET CONSEILS PRATIQUES D'EXÉCUTION
A - De l'usage des instruments
Crayons et porte-mine (Taille et affûtage, Tracé à main levée, plages en grisé, lignes à l'aide de guide du tracé). Usage de la gomme (Gommage courant, Gommage léger, Gommage ponctuel)
Les plumes et leur usage. Les tire-lignes. Les compas. Le grattoir à lame. Le grattoir à fibres de verre, la gomme à encre de Chine et le travail sur Bristol et sur calque. Les pinceaux (tracer un trait, plage d'une valeur uniforme, exécution d'un lavis, réserves et usage de la Drawing-gum)
B - Lettrage et notations
Les lettres. Notions élémentaires. Lettres dessinées (à main levée, à l'aide de trace lettres). Lettres adhésives sur pellicule plastique (transferts du commerce, utilisation, équilibre optique, fabriquer ses propres transferts). Signes et symboles
C - Grisés, trames et motifs
Trames mécaniques (pellicules adhésives, trames à transférer, révélables). Exécution des pointillés et des hachures
D - Dessin et photographie
Changement d'échelle. Dessin sur photographie. Sujets sur fond blanc et détourage (prise de vue sur fond blanc uni, détourage sur le négatif, sur tirage papier par masquage, sur papier à la gouache...). Retouches (au crayon, à la gouache, au « gris film » PEBEO, exemple de retouches). Affaiblissement.
E - Rappel de quelques notions de perspective
Introduction - Bibliographie. Principes et définitions élémentaires. Quelques lois de perspectives. Les différents types de perspectives du cube (en perspective parallèle, oblique, aérienne). Cercle, cylindre, sphère (lois relatives au cercle, perspective d'un cercle, d'un cylindre, la sphère en perspective). La division de l'espace (division d'un segment de droite en un nombre donné de parties égales, d'un quadrilatère situé dans un plan fuyant, du cercle en secteurs égaux).
F - Figuration du modelé
Principes. Importance de la séparatrice et des reflets sur l'effet de relief. Principaux cas (plans et cubes, surfaces courbes).

APPLICATION DE CES NOTIONS A QUELQUES DOMAINES DE L ILLUSTRATION EN SCIENCES NATURELLES
A - Morphologie - Anatomie : Traduction des formes et des structures
Introduction.Orientation - Plans de référence. Disposition des pièces et éclairage. Quelques procédés pour rendre le modelé (dessin au trait, aux pointillés, gravure sur carte à gratter, dessin sur carte à gratter gaufrée, Dessins au crayon, au fusain, au lavis). Sémiologie graphique (succession dans l'espace, la matière, continuité et homologie des structures, notations et abréviations).
B - Objets microscopiques et grosses pièces
Le modelé en microscopie (iI n'y a pas de points de fuite, mais la perspective angulaire subsiste). Le dessin des gros objets et les excès de la perspective
C - Graphiques et cartes
Quelques conseils pour leur exécution (supports et instruments, élaboration des fonds de cartes, les moyens graphiques d'information). Tirages de documents (documents en noir et blanc, tirage de contre calques, documents en plusieurs couleurs).
D - Reconstructions graphiques et blocs diagrammes
Intérêt des techniques et reconstructions graphiques. Précautions à prendre (les repères d'orientation, épaisseur. série, choix du grossissement, choix des détails). La reconstruction projective de HIS - Possibilités (principe, réalisation). Isolement graphique de Katschenko. Reconstructions graphiques perspectives de LISON (principe, réalisation et confection du matériel, marche de la reconstruction, applications et possibilités).


DIFFÉRENTES PHASES DE L'EXÉCUTION D'UN DESSIN SCIENTIFIQUE
DESTINÉ A ILLUSTRER UNE PUBLICATION
A - Le matériel optique
Appareils à dessiner. Chambres claires. Tubes à dessin WILD et ZEISS. A propos de l'usage des chambres claires sur les microscopes stéréoscopiques. Autres types d'appareils à dessiner
B - Utilisation des appareils à dessiner
Eclairage. Préparation sur fond noir. Les myopes. Réglage de la chambre claire. Dessin plus grand que le champ. Limites de l'usage de la chambre claire
C- Problèmes des réductions
Effets de la réduction. (amélioration de l'aspect, modifications du dessin). Indication des échelles
D - Constitution d'une figure
Choix des éléments. Choix du format (construction de cadres transparents de référence, figures pleine page, à habiller, dépliants, indications). Unité de la composition et équilibre des masses. Méthodes d'assemblage (papier ordinaire collé sur Bristol, reproduction sur papier calque, dessin sur bristol ou carte à gratter). Adaptation ou modification des figures 'comment réduire ou agrandir un dessin, comment faire une figure symétrique à partir de l'une de ses moitiés)

ILLUSTRATIONS DIDACTIQUES MURALES
Présentation de documents graphiques à l'aide de diapositives. Rétroprojection ou O.H.P.
Tableaux blancs. Tableaux muraux sur calicot

BIBLIOGRAPHIE

INDEX ALPHABÉTIQUE

Dessins exécutés sur des photographies.
A : tête de renard montrant, de droite à gauche, les trois étapes : la photographie originale, le dessin au trait qui lui est superposé et qui subsiste seul après passage dans la liqueur de Farmer.
B : dessin aux traits et aux points exécuté sur une photographie.

A : schéma du corps d'un Caeculidae. en vue de trois quarts, pattes arrachées, montrant les différents plans de référence.
B : représentation schématique d'un Caeculidae, en vue dorsale, destinée à montrer, d'une part, les traces des différents plans de référence sur le corps et sur les pattes, et, d'autre part, à droite, la disposition primitive permettant de comprendre la loi d'homologie parallèle et à gauche l'état actuel imposant des rapports nouveaux qui nécessitent l'introduction du paraxial et antiaxial.

[Retour]

Hébergé par L'Autre.Net Logo L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442